Exposition - Infinités Plurielles

Texte alternatif

Informations de l'événement

Date

Venues de toute la France, c’est dans les coulisses mystérieuses de notre vaste monde que ces 145 scientifiques nous entraînent avec passion... Chimistes, biologistes, mathématiciennes, (astro)physiciennes, juristes, historiennes, climatologues, informaticiennes, économistes, géologues, médecins, philosophes, sociologues... jeunes chercheuses, professeures ou ingénieures, elles travaillent dans le privé ou dans le public* et nous racontent les recherches les plus actuelles et parfois les plus étonnantes du monde contemporain...

Un exposition de portraits à retrouver sur les grilles autour de notre site Molitor jusqu'au 30 juin 2019.

Lieu :ESPE de l'académie de Paris 10 rue Molitor 75016 PARIS

Dates :Du 17 avril au 30 juin 2019

Le Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a choisi l’artiste Marie-Hélène Le Ny pour réaliser cette exposition de portraits sonores de femmes de science - parce qu’elle a une façon bien à elle de nous emmener à la rencontre de ses sujets, de traverser les apparences et de provoquer en nous des questionnements.

C’est en cela que la démarche artistique de Marie-Hélène Le Ny rejoint l’action politique du ministère qui place la lutte contre les stéréotypes de genre au coeur de son action, la force de l'exemple fait émerger de nouveaux modèles. Cette création artistique, réalisée en 2013/14, rend visibles des femmes qui poursuivent des carrières scientifiques alors même que ces carrières apparaissent majoritairement masculines. Infinités plurielles, en donnant la parole à des femmes reconnues scientifiquement, a l’ambition de susciter des vocations, de déplacer les frontières, d’enrichir les échanges d’idées et de nourrir le débat autour de l’égalité.

Pour agir en faveur de l’égalité, le Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche articule la lutte contre les discriminations à l’encontre des femmes dans l’enseignement et la recherche et le soutien aux études de genre. Des actions pour l’égalité de toutes et de tous sont mises en place dans les établissements publics. Au sein du ministère, le département des stratégies de ressources humaines, de la parité et de la lutte contre les discriminations (DSRHPADI) propose une stratégie nationale pour les politiques d’égalité.

L’artiste...C’est portée par les vents de liberté et d’égalité qui ont soufflé dans les années 70 et forte des droits acquis suite aux luttes féministes que, née fille, j’ai pu devenir une femme libre et choisir d’emprunter les voies de l’art. La domination masculine archaïque me paraissait en déclin et ses injonctions stéréotypées promises à la disparition. Au fil des années, j’ai du me rendre à l’évidence, elle résistait, parfois violemment. Les règles du jeu mondial restaient principalement écrites par les hommes et pour les hommes. Les femmes disposant, pour les plus chanceuses, d'aires de liberté soigneusement balisées.

En explorant les représentations du féminin qui peuplent notre environnement quotidien et imprègnent notre imaginaire dès la petite enfance, j’ai réalisé « On ne naît pas femme, on le devient... », un ensemble de portraits qui questionne les fondements de ces représentations. En écho à cette première série, j’ai donc mis en oeuvre ce nouveau projet avec des femmes de science. Associant l’image et la parole de femmes passionnantes mais bien peu visibles dans l’espace public, Infinités Plurielles nous interroge sur la place faite à l’intelligence et aux compétences des femmes - encore malmenées par les idées reçues et les préjugés persistants - en nous dévoilant les recherches scientifiques qui dessinent le monde de demain et qui concerneront la vie de tous les citoyens de la planète.

*Elles travaillent à l’Agence Spatiale Européenne, au BRGM, au CEA, au CNRS, à l’ENSC de Rennes, l’ESIROI/La Réunion, l’ESTACA, l’Ifremer, l’IFPEN, l’Ifsttar, l’IGN, l’INP Grenoble, l’INRA, l’Inserm, l’Inria, l’IRD, l’Irstea, à Météo-France, au Mnhn - et dans les Universités d’Angers, de Bordeaux, de Bourgogne Franche-Comté, de Bretagne-Occidentale, de Bretagne-Sud, de Caen Basse-Normandie, de Cergy-Pontoise, de Dijon, d’Evry, de Grenoble, du Maine, de Lille, de Montpellier, de Lorraine, de Paris-Sud, de Paris, de Rouen, de Toulouse, de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines... et chez Atlantic Santé, Essilor, L’Oréal ou Saint-Gobain...