Grande pauvreté et situations de vulnérabilité à l’école : quels dispositifs pour la formation ? quelles réponses sur le terrain ?

JEF03

Retrouvez les vidéos de la journée d'étude

Date et lieu

Mercredi 29 janvier 2020 
Site Batignolles 

Objectifs

Comprendre ce que revêt l'expression grande pauvreté pour prendre en compte la précarité des élèves et familles en situation de vulnérabilité. Interroger les dispositifs de formation et les pratiques pédagogiques pour aider les enseignants à contribuer à l’éducabilité de tous les élèves 

Contenu

« La pauvreté n’est pas qu’un mot ou une ligne statistique. C’est une réalité concrète, vécue. Et si elle est souvent silencieuse, indicible et discrète, elle ne s’arrête pas miraculeusement au seuil de l’école… (N. Vallaud-Belkacem, 2015) Définition et état des lieux de la grande pauvreté, des situations de vulnérabilité ; compréhension des tensions pour l'élève entre son quotidien extra-scolaire et son parcours scolaire, des freins dans la prise en charge des élèves en grande précarité. Préconisations, leviers pour permettre la réussite des élèves concernés par la grande pauvreté ; échanges autour des dispositifs pour former les enseignants à ces problématiques ; partage d’expériences et de mises en œuvre au sein de la classe et de l'établissement.

Modalités :

  • Conférences ;
  • Ateliers centrés autour d’un point lié à la problématique ;
  • Synthèse de la journée par un grand témoin

Public concerné

Tous publics : formateurs, enseignants et étudiants, stagiaires.

 

Programme

8h45 :  Accueil des participants autour d'un café

9h15     Ouverture du séminaire 
Alain Frugière, Administrateur provisoire de l'Inspé
Michèle Desprez, Directrice adjointe en charge de la formation de formateurs
Dominique Bret, MCF sociologie de l'éducation et Fabienne Durand, Formatrice Inspé
 


Grande pauvreté et situation de vulnérabilités à l’école, de quoi parle-t-on ?

9h45     Conférence
Ce que la pauvreté fait à l’école, ce que l’école fait à la pauvreté

Jean-Paul Delahaye, Inspecteur général de l’éducation nationale honoraire, vice-président délégué de la Ligue de l'enseignement, en charge de la laïcité​

 

10h45  Conférence
L’Ecole et les parents « dits » éloignés. Paradoxes et inégalités de la coopération

Pierre Périer, sociologue, professeur en sciences de l’éducation, université Rennes 2

 

 

11h45  Conférence
Précarité, vulnérabilité et résilience​

Marie Anaut, professeur en psychologie et sciences de l’éducation à l’université de Lyon 2, psychologue clinicienne et thérapeute familiale, membre du Centre de Recherche en Psychopathologie et Psychologie Clinique (CRPPC)

 

12h 45 Déjeuner libre

Des leviers pour lutter contre la vulnérabilité

14h00  Ateliers : inscription à votre arrivée le matin

Atelier 1 : Travailler avec l’école
Quand les parents se transforment en universitaires, réinventent le regard porté sur eux et sollicitent l’école

Emmanuelle Murcier, coordonnatrice nationale des universités populaires des parents (UPP)     à l’association des collectifs enfants, parents, professionnels (ACEPP), accompagnée des           Parents Chercheurs d'Aulnay sous bois.

 

Atelier 2 : S’approprier les ressources locales
Les cités éducatives

Dimitri Lenturus, Principal-adjoint du collège Mélies, Paris 19
Mélanie Puel, Principale-adjointe du collège Michelet, Paris 19


Atelier 3 : Le COOPLAB, un bassin coopératif au service de l'élève de la maternelle, au baccalauréat, bassin d'éducation de Roubaix -Tourcoing
Pierre-Alain Lamand, Proviseur de la cité scolaire A.Kastler, Denain59
Laurence Hernu,  coordonnatrice du bassin de Roubaix-Tourcoing,

 

15h15 Pause

Synthèse des ateliers 15h30 et conclusion de la journée

Christophe Marsollier, docteur en sciences de l'éducation et Inspecteur Général de l'Education Nationale -EVS.

 

Crédit photo : Dean Hochman via Foter.com / CC BY 2.0

A+A-
Envoyer par mail Imprimer