Longhi Blandine

Fonction: 
Professeur Agrégé - Docteur en études médiévales
CV
CNU: 
9ème section
Activités d'enseignements: 

-  Master MEEF 1er et 2nd degré (cours de didactique du français, tutorat, direction de mémoires professionnels) .

- Préparation aux concours :  CAPES externe de lettres, Agrégation interne de lettres classiques.

- L3, module de pré-professionnalisation

- Formation continue des enseignants de lettres.

Thèmes de recherche: 

- Les chansons de geste françaises, l’esthétique épique.

- Liens entre littérature et Histoire, approche anthropologique des textes.

- L’enseignement de la littérature du Moyen-Âge, la littérature de jeunesse médiévalisante.  

- L’enseignement de l’histoire de la langue, didactique de la langue française.

Equipe de recherche: 

EA 4349 « Étude et édition de textes médiévaux » de l’Université Paris-Sorbonne.

 

Depuis 2017 : création et animation du groupe MAnDeLab, groupe de recherche-action sur l’enseignement de la langue, partenariat entre l’ESPE de Paris, l’Université Paris-Descartes et l’Académie de Versailles.

Ouvrages scientifiques (OS): 

Dictionnaire de l’Éducation, Gilbert Longhi (dir.), Paris, Vuibert, 2009

Chapitres dans ouvrages scientifiques (CHAP): 

« L’impossible sortie de la violence ? Une lecture girardienne de Raoul de Cambrai », De la pensée de l’histoire au jeu littéraire. Études médiévales en l’honneur de Dominique Boutet, Champion, 2018.

Direction d’ouvrages, d’actes de colloques ou de numéros de revues (DO): 

Maris et femmes, bulletin n° 20 du groupe Questes (janvier 2011),  coordonné par Diane Chamboduc de Saint-Pulgent et Blandine Longhi (en ligne sur http://questes.hypotheses.org/)

Publications pédagogiques : manuels, films, DVD: 

« La Poésie lyrique au Moyen Âge », dossier de la NRP lycée « L’Inspiration médiévale », n° 79, mars 2018

Communications avec Actes dans congrès nationaux (ACTN): 

-  « Quand l’ancien français aide à apprendre le français », Enseigner la langue et la littérature du Moyen Age en France aujourd’hui, Perspectives médiévales n°39, 2018. (https://journals.openedition.org/peme/13906)

- « Ponctuation et tension dramatique : l’exemple des éditions de la chanson d’Aspremont », Ponctuer l’œuvre médiévale. Des signes au sens, Valérie Fasseur et Cécile Rochelois (dir.), Droz, 2016, p. 557-572.

- « Maugis et les spéculations intellectuelles sur la magie aux XIIe et XIIIe siècles », Chanson de geste et savoirs savants : Convergences et interférences, Bernard Ribémont et Philippe Haugeard (dir.), Paris, Garnier, 2016, p. 163-182.

- « Le cannibalisme dans les chansons de geste : entre interdiction et tentation », Les Interdits, actes du colloque organisé par le Centre d’études Médiévales de l’Université de Picardie-Jules Verne, (Amiens, 1-3 mars 2012), 2014.

- « Déguisements et falsifications d’identité du héros épique : un jeu dangereux », Intus et foris, éd. Manuel Guay, Marie-Pascale Halary, Patrick Moran, Paris, PUPS, 2013, p. 165-176.

- « Li plus hardiz est couarz devenuz. Les Formules mentionnant la peur : indices de l’évolution des chansons de geste ? », La Formule au Moyen Âge, Élise Louviot (dir.), Turnhout, Brepols, collection ARTeM, 2013, p. 29-44.

- « Combats médiévaux et combats épiques : les raisons d’un écart entre le réel et la littérature», Texte et contexte. Littérature et Histoire de l’Europe médiévale, Marie-Françoise Alamichel et Robert Braid (dir.), Paris, Michel Houdiard, 2011, p. 479-495.

Communications sans Actes (COM): 

- « Le modèle médiéval du récit d’enfance dans la littérature de jeunesse actuelle », colloque "Modèles médiévaux du récit d’enfance, entre hier et aujourd’hui. Littérature médiévale et littérature pour la jeunesse", Université du Maine, 20-21 juin 2018.

- « Faire apprécier aux  élèves la poésie lyrique médiévale : une mission impossible ? », Le goût du livre, le plaisir du texte, Colloque de la  NRP, Paris, 20 octobre 2016.

A+A-
Envoyer par mail Imprimer